....Comprendre le Reiki par la physique quantique..

Si nous considérons la matière biologique du point de vue de la physique, nous constatons que les êtres humains, mais aussi les animaux et les végétaux, ne sont en fait, à l'échelle microscopique ou atomique, que des assemblages de particules élémentaires en mouvement perpétuel.

Ces particules sont en interaction les unes par rapport aux autres, mais aussi par rapport à leur environnement. De ces interactions résultent des champs électromagnétiques qui peuvent être aujourd'hui mis en évidence et même mesurés par des appareils scientifiques

Ces particules émettent des quantas (paquets d'énergie) comparables aux photons, particules élémentaires qui composent la lumière. Les physiciens admettent aujourd'hui la double nature, ondulatoire et corpusculaire de la lumière. Ainsi, une onde qui se propage n'emporte pas dans son mouvement de la matière, mais de l'énergie.

La médecine quantique (ou médecine énergétique ou médecine vibratoire) considère l'homme dans sa dimension la plus profonde et la plus subtile, mais aussi dans son environnement car, selon les lois de la physique moderne, ces deux dimensions ne sont pas séparables : toute modification de l'une aura une répercussion immédiate sur l'autre.

En mécanique quantique (qui s'attache à la description du comportement de la matière au niveau atomique) l'univers est vu comme un tout indivisible et dynamique et c'est ce tout qui détermine le comportement de chacune de ses parties et non pas l'inverse comme en mécanique classique.

"La mécanique quantique souligne avec éclat l'évidence d'une liaison intime entre l'esprit et la matière" écrit le philosophe Jean Guitton.

Elle met en évidence des comportements extraordinaires : les électrons se comportent individuellement comme des corpuscules, mais ensemble, ils se comportent comme des ondes (cf. expérience des fentes de Young). De plus, les réalités observées dépendent du point de vue adopté par l'observateur. Ainsi, si l'on pose une question de nature ondulatoire à l'électron, sa réponse sera ondulatoire. Si on lui pose une question de nature corpusculaire, sa réponse sera corpusculaire.

L'information cellulaire se propage par phénomène de résonance à l'intérieur et à l'extérieur du corps humain, livrant ainsi des indications précises et précieuses sur l'état de santé globale d'un individu, mais aussi de tel ou tel organe. La médecine quantique est une médecine globale, dans le sens où elle s'attache à l'harmonie de l'être dans chacune de ses dimensions et dans son environnement.


Explications scientifiques

Les concepts se trouvant à la base des thérapies énergétiques telles que le Reiki ont des points communs théoriques avec divers modèles proposés en physique moderne. Bien sûr, aucun de ces modèles n'a été expérimentalement lié à la médecine ou à des résultats cliniques. Les modèles proposés en bioélectromagnétisme, en physique quantique ou selon la théorie des supercordes, par exemple, sont cohérents avec les écrits orientaux. Ceux-ci laissent entendre qu'une vibration extrêmement subtile pourrait constituer le substrat de la matière telle que nous la connaissons. Elle pourrait par conséquent, avoir un rôle à jouer dans la santé et la maladie. Bien que ce domaine de recherche soit encore tout nouveau, ces liens donnent à penser que les bases théoriques du Reiki et des autres thérapies énergétiques pourraient ne pas être en contradiction avec les modèles scientifiques actuels. Source : www.acmos-sbj.com